Elsasser Wurtzle

Généalogie & chronique familiale

Mémoire familiale, mémoire conflictuelle

cimetic3a8reexplos2Quand on entreprend la rédaction d’une chronique familiale, on est rapidement confronté à des versions différentes, voire contradictoires d’une même histoire . Chacun y va de sa bonne foi et ceux qui ont le plus à cacher se taisent.  Il y a également ceux bien intentionnés qui préfèrent omettre  des traits de caractère ou un détail peu reluisant, en raison du "qu’en dira t-on".

A titre personnel, on se doit de garder certaines réserves au sujet de toutes ces informations, mais pour faire vivre une chronique il est intéressant de les y laisser pour que le lecteur puisse se forger un avis. On peut le faire facilement sans prostituer notre mémoire familiale ou notre vision des événements et bien évidemment, sans tremper notre plume dans le curare.

Cependant, même  sans jugement de valeur, avec toute la distance nécessaire, les faits peuvent garder leur caractère explosif et les secrets, leurs douleurs…

Un autre problème de taille reste l’exacte chronologie des faits ce qui est bien utile pour corriger des erreurs et surtout pour résoudre un problème fréquent qui est l’amalgame entre deux ancêtres au sujet d’une anecdote.  On se doit de rechercher la preuve de l’information par tous les moyens. Parfois, cela tient à des documents que l’administration refuse et d’autres fois à des investigations bien plus scientifiques (Sociologiques, météorologiques, médicales,  génétiques etc.) . Les deux cas peuvent-être sources de conflits puisque le problème que rencontre celui qui enquête est souvent humain. Il tient autant au  caractère de l’enquêteur qu’à celui des personnes sollicitées, que cela soit au niveau  familial ou au niveau des administrations consultées. Dans ce dernier cas, le personnel peut prendre comme une agression personnelle le fait de demander à consulter certains documents dont la loi pourtant en prévoit accessibilité dans l’alternative que cela représente une contrainte pour lui . L’abus de pouvoir est bien plus fréquent que l’on puisse le penser. En ce qui concerne les investigations plus scientifiques, ce que l’on peut découvrir par ce biais peut également revêtir un caractère sulfureux quand cela concerne des données médicales.

Reconstruire le passé est un exercice parsemé d’embûches et sa raison d’être est bien souvent nié par la famille qui reste dans  l’incapacité de se détacher d’une part, du poids du passé et d’autre part de se projeter dans un futur ou les accidents de vie de nos ancêtres ne seront plus jugés de manière émotionnelles. Parfois, c’est encore plus compliqué comme dans le cas de véritables secrets de famille ou avec le sentiment de honte on se heurte à des problèmes d’ego de personnes qui intentionnellement transmettent une histoire différente afin de réécrire un passé qui ne leur convient pas.

Dans tous les cas, la dissimulation quel qu’en soit l’origine, administrative ou familiale amène à une impasse mais le conflit ( jamais recherché) que l’on associe souvent et hâtivement à une expression négative inutile, reste riche d’enseignements et peut accessoirement participer à faire surgir la vérité.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 20 mai 2012 par dans Actualités, La chronique familiale, et est taguée , , , , , .

Catégories

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Joignez-vous à 158 followers

Member of The Internet Defense League

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 158 followers

%d bloggers like this: