Elsasser Wurtzle

Généalogie, histoire & chronique familiale

BAUMGÄRTNER: La légende se découpe avec des "si"

blasonKoechlin

Armoiries des Koechlin

En ce qui concerne ce patronyme, les questions restent plus nombreuses que les réponses et une légende familiale m’obsède cycliquement. Dans sa version courte, une légende voudrait que mon arrière-grand-père avait trouvé un emploi dans une industrie textile alors que cette dernière avait tout son effectif et n’embauchait plus dans l’immédiat. La raison évoquée: un lien de parenté.

Raconté ainsi, l’intérêt n’a rien d’évident et il n’y a pas de quoi fouetter un chat. Seulement voilà, dans la version longue et dans la bouche de mon arrière-grand-père,  le Baumgärtner de cette entreprise, était à l’origine, un simple petit responsable dont l’amour d’une femme lui a permis de s’associer avec l’industriel. Là où cette anecdote prend toute sa saveur, est que cet homme aurait, pour ne point embarrasser l’industriel, triché et fait disparaître des documents de filiation qui le rattachait à notre arbre pour peut-être prétendre cousiner avec une branche plus prestigieuse.

Il fallait donner le change dans la haute-société!

Tant que rien n’étaye cette version, cela reste une hypothèse et il faut bien dire que concrètement, les difficultés sont nombreuses et bien minces sont les indices auxquels j’ai pu accéder.

Mulhouse, est la ville par excellence de l’industrie textile et les industriels y étaient nombreux. Sans connaissance exacte de la nature du travail que mon arrière-grand-père a effectué, il pouvait tout aussi bien suer sur des machines  de fabrication du fil, de l’impression, du conditionnement   et j’en passe, car le terme générique que j’ai pu trouver sur les documents officiels est uniquement "Fabrikarbeiter (ouvrier d’usine)" !

La totalité des Baumgartner liés à ces entreprises et dont les documents me sont accessibles, s’écrivent invariablement sans le tréma qui caractérisait ma famille. La différence est énorme entre les "Baumgartner" et les "Baumgärtner" qui ont une autre ramification. Il me faut impérativement préciser, qu’ après le premier conflit mondial, le retour à la France a obligé l’officier d’état-civil à transformer notre patronyme Baumgärtner en son équivalent dans la langue de Molière (où les trémas sur le "a" n’existent pas), en une inesthétique version allongée "Baumgaertner" qui avait de quoi faire bondir mes ancêtres et délier les bourses. Oui, il avait fallu payer afin de supprimer ce "e" en trop.

Mince donc la possibilité que la légende familiale puisse avoir un fondement sérieux. La nouveauté, est que j’ai pu trouver un document sur Google Book où justement la firme KBC (Koechlin, Baumgartner & Cie) de Lörrach, est orthographié: Koechlin, Baumgärtner & Cie.

Evidemment que ce n’est pas une preuve de filiation, mais cela encourage quand même à creuser et les "si" à fuser!

Cependant, si l’anecdote reflète la vérité historique, comme c’est en 1856 que l’affaire des Koechlin change de dénomination pour intégrer le patronyme Baumgartner, l’individu sollicité pour l’embauche de mon arrière grand-père devait probablement être  soit,  l’associé historique des Koechlin, soit  un de ses ayants-droit.

Le bulletin Koechlin N°33 de la famille du même nom, téléchargeable depuis leur excellent site web, contient un commentaire et un arbre généalogique qui m’interpelle:

KBC-1

L’arbre généalogique joint à ce bulletin ne donne ni lieu, ni date précise (qui par ailleurs seraient inutiles si vraiment il y a eu, comme le prétendait l’arrière-grand-père, une manipulation de documents).

Ma famille qui est fragmentée et dispersée dans plusieurs pays n’a plus, à ma connaissance,  sur le territoire français de représentants pouvant confirmer cette légende aussi, l’intérêt premier de ce blog serait de pouvoir retrouver des cousins d’ailleurs, qui probablement seraient en mesure de détenir d’autres  pièces de ce puzzle ou celles d’autres grands mystères qui jalonnent mes recherches généalogiques sur ce patronyme.

Un prochain billet, verra une nouvelle étape  de cette recherche,  dans une approche un peu plus scientifique.

—————————————۝—————————————

  1. BAUMGÄRTNER: La légende se découpe avec des "si"
  2. Empreinte génétique et généalogie [1]: Baumgärtner, le test!
  3. BAUMGARTNER jean (1791-1843)
  4. BAUMGARTNER Jacques, manufacturier à Lörrach. Oui.., mais en 3 exemplaires !
About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 193 autres abonnés

Member of The Internet Defense League

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 193 autres abonnés

%d bloggers like this: