Elsasser Wurtzle

Généalogie, histoire & chronique familiale

Le train et ses wagons de superstitions

Un ancêtre chef de gare dans le limitrophe pays de Bade et un papa passionné dans son enfance par les trains, motivent mon intérêt pour ces « Damfmachine (machines à vapeur) » qui ont sillonnés les rails de chaque côté du Rhin.  Une soif de connaissance  facile à assouvir puisque dans ma ville natale,  la cité du train, un musée en retrace l’histoire. Une récente acquisition faite à la librairie Gangloff, une véritable caverne d’Ali Baba bien connue des mulhousiens, me remémore des souvenirs de mon enfance et des histoires au coin du feu.

L’alsacien est très superstitieux, ses croyances  sont variées. Un sujet particulier, véhiculé dans le passé par quelques curés au verbe convainquant, concernait justement ce tout nouveau moyen de locomotion.

C’est en 1837, que naît la première compagnie de chemin de fer en Alsace sous l’impulsion Nicolas Koechlin. En 1839, la ligne Mulhouse-Thann est inaugurée. Il s’agit d’une ligne entre deux grands centres industriels du Haut-Rhin. Sept mois plus tard, le cap des 100000 voyageurs est dépassé.

Les accidents liés à ce nouveau moyen de locomotion se multiplient. Ce monstre de fer crachant fumée et flammes dans un bruit assourdissant suffit pour stimuler l’imagination fertile des autochtones.

D’abord, tous les paysans, viticulteurs concernés par les expropriations de terres indispensables pour le passage du géant métallique dressent un tableau apocalyptique des conséquences des retombées de suies. Il faut le voir sur la durée, l’air sera saturé de ces particules qui noirciront absolument tout, même le lait des vaches est destiné à devenir noir comme du charbon !

Les chevaux de labour, à la longue traumatisés refuseront de s’atteler à la tâche ou succomberont prématurément d’un excès de frayeurs.

Comme pour l’amour, les croyances ont leurs raisons que la raison ne connait pas. On entend, de-ci de-là, que les industriels à l’origine de cet exploit sont inspirés par le diable en personne et on chuchote même qu’à chaque voyage,  d’une grande ville à une autre de même importance, un voyageur manque à l’appel. Ce passager manquant serait le prix réclamé par le cornu pour le service fourni.

TrainSuperstitions2Les vapeurs du train sont aussi nocifs pour l’homme qui travaille à proximité des rails pendant le passage de la puissante machine infernale, qu’elles le sont pour les plantations de pommes de terres (autre produit du diable dans les croyances plus anciennes). Chaque accident ou incident devient l’oeuvre du démon et certaines personnes ne consomment plus les pommes de terre issues de terres jouxtant les rails.

La ramification du chemin de fer progresse rapidement,  il s’étend un peu partout en Alsace, mais les rumeurs toujours le précède.

Dans Légendes et traditions orales d’Alsace -Volume 1, Jean Vartot raconte: « Une vieille femme d’au delà de Strasbourg s’était laissé persuader de faire par chemin de fer son pèlerinage de Saint Ludan. Mais se voyant si vite arrivée au but de ce pieu voyage, dans des conditions si différentes de la lenteur de ses voyages à pied d’autrefois, elle se trouva toute déroutée et déclara qu’il y avait dans tout cela des maléfices du diable. Elle pensa qu’il y avait du péché envers Dieu  et de quoi déplaire à Saint Ludan que de faire ainsi son pèlerinage; elle rentra donc à pied à Strasbourg, pour repartir de là et reprendre sa course pieuse à la mode habituelle.« 

Fort heureusement, la bénédiction en grandes pompes des locomotives reliant Paris à Strasbourg  par l’évêque de Strasbourg, Monseigneur André Räss  le 19 juillet 1845, permit d’augmenter considérablement le flux de passagers!

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 227 autres abonnés

Member of The Internet Defense League

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 227 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :