Elsasser Wurtzle

Généalogie, histoire & chronique familiale

Joseph FIGENWALD & Céline CHOFFAT

*** Ascendance de Albertine FIGENWALD ***

De mémoire, je n’avais jamais entendu parler d’eux. Ces personnes m’étaient totalement inconnues. Il s’agit dans ce qui suit, d’ une complète reconstitution à partir de documents d’état-civil regorgeant étonnamment de très nombreux détails et d’une investigation longue et hasardeuse , qui m’a poussé  à tenter de démêler un peu le fil de leur vie.

Ursule, fille de Joseph Rietschle et de Ursula née Widmer , voit le jour approximativement vers 1796 à Inzlingen dans le landkreis de Lörrach , district de Freibourg-in-Brisgau en Allemagne. C’est une belle petite ville nichée dans une charmante vallée « Dinkelberges » avec un beau château de style baroque qui fait la fierté des habitants.

Elle s’éprend de Joseph Figenwald qui est également fils d’un Joseph et d’une maman qui se prénomme Madeleine (Schaldenbrand) juste après que le château de son village ait été vendu dans un contexte économique et politique en déclin. L’acquéreur de ce somptueux bâtiment l’utilise pour y implanter une industrie de tissage de soie qui ramène un peu de travail aux alentours.

La famille Figenwald fait partie de la bourgeoisie de Emlingen. Ursule épouse Joseph le 18 février 1822 dans la commune de sa nouvelle famille. Pour situer l’époque, c’est l’année même ou Victor Hugo épouse Adèle Foucher à Saint-Sulpice (son premier recueil de poèmes, Odes, avait été publié l’année précédente).

Comment se sont-ils connu ? Je n’ai rien trouvé pouvant étayer une hypothèse mais la piste d’un voyage d’affaire de Joseph reste privilégiée puisque les parents d’Ursule sont des marchandsde détail issus de la bourgeoisie locale.Il est à noter également, qu’une autre grande famille bourgeoise d’Emlingen s’appelle Rietsch peut-être apparentée à cette famille Rietschle, mais rien à part, une consonance voisine ne laisse supposer cela.

Le couple s’installe, sans surprise à Emlingen qui compte alors une population avoisinant 300 âmes. La production de pierres et de chaux sont les principales activités de ce village qui avec sa superficie de 240 hectares en fait une des plus petites localités du Sundgau. Ursula apprend que le village est une annexe de Wittersdorf, autrefois célèbre pour son pèlerinage de St Anastase de Terni (Sant Anstett en alsacien). On y conduisait les possédés !

A Emlingen, il y avait également, une structure qui accueillait les pèlerins pauvres le « Kàltiherberg ».

emlingen-ancien-four-c3a0-chauxLa même année en novembre, le 24 très précisément, voit l’arrivée d’ un enfant de sexe masculin qu’ils prénomment Joseph par tradition familiale. En effet, c’est le prénom de l’aîné de la même branche depuis plusieurs générations dans la famille Figenwald.

Joseph a son avenir tout assuré. Il est prit en main par les siens qui l’initient à son métier et au monde des affaires comme c’est toujours le cas dans les familles bourgeoises.

Il est une personne connue bien au delà des limites naturelles du village. D’abord parce qu’il est Carrier, (propriétaire d’une carrière ), mais également parce qu’il tient avec son épouse une auberge dans le même village.

Son épouse Céline, née Choffat avec qui il s’est marié le 9 janvier 1866 a exactement 23 ans de moins que son mari. L’écart d’âge est conséquent. Elle est née à Ballersdorf une commune de la même circonscription le jour de la Saint-Nicolas de l’année 1845.

On l’appelle Céline mais ses parents lui avaient donné comme prénoms Julie-Céline. En Alsacien « Julie » sonne un peu comme un prénom masculin, pour ces raisons, il sera vite oublié au profit de son deuxième prénom.

Son papa Jean-Jacques Constantin n’était pas un alsacien de souche puisqu’il était originaire de Vernois le Fol. Une commune franc-comtoise qui n’existe plus de nos jours et qui présentement est rattaché à celle de Glère dans le Doubs.

Sa maman Asché , née Walbourge a une histoire singulière qui mérite d’être narrée : Née de parents inconnus, elle est une enfant trouvée sous l’escalier en pierres devant l’entrée principale d’un cultivateur de Ballersdorf « Jean Walter ».  Elle était, abandonnée là, couchée sur un peu de paille dans un panier blanc surmonté d’ une anse avec une vieille chemise féminine en guise de couverture !

Avec deux voisins du couple, Jean va à la rencontre du maire de Ballerdorf à 6hoo du matin le 28 février 1827, ils établissent un acte d’état-civil avec une naissance supposée s’être effectuée la veille puisque tout laisse penser, que l’enfant n’a guère plus d’un jour ou deux !

Jean se propose d’élever cette petite fille mais lui donne en Allemand le nom de Achen Walbourg .

Pour en revenir à Céline , on peut dire que son adolescence a été assez pénible puisqu’elle perd son papa alors qu’elle n’a que treize ans. Il a 37 ans ce 24 juin 1857* lorsqu’il décède à Bône (Actuellement « Annaba ») en Algérie à L’hôpital militaire.  Il était , nous dit-on, dans cette ville portuaire pour des raisons professionnelles liées aux activités minières de cette colonie Française principalement composée de colons Alsaciens mais qui devait également sa renommée pour son exploitation massive  du liège.  Cependant  le fait que des documents officiels démontrent qu’il avait comme profession le métier de douanier aurait tendance à invalider cette affirmation.

Cette date de décès a quelque chose de particulier: elle coïncide avec celle des combats et de la prise d’ Ischeriden (contre les Kabbyles ou le Général Mc-Mahon fût blessé), ce qui justifierait des investigations plus poussées… Le « hic » reste que l’acte de décès  le mentionne comme « Journalier », ce qui est très éloigné du douanier ou de l’homme d’affaires…, étrange!

Joseph & Céline  eurent plusieurs enfants dont évidement mon arrière grand-mère Albertine.

Pendant mois bien maussade, particulièrement pluvieux, le couple décède ensemble le 2 septembre 1899 dans des circonstances que je n’ai pas encore pu retracer.  J’ai entendu parler d’un incendie mais je n’ai rien pu trouver  dans les journaux de l’époque conservés à la bibliothèque municipale pour valider l’information.

Il avait 77 ans et son épouse 54.

Histoire beaucoup plus détaillée  de cette famille disponible en suivant ce lien: http://wp.me/P1OpIl-1M dont la dernière mise-à- jour date du 05.05.2016. Correction, précisions, introduction de nouvelles personnes et ajout de données contextuelles.  Par contre, sur ce blog tous les nouveaux billets concernant le patronyme Figenwald se retrouveront dans la catégorie concernée.

_______________

*  Acte introuvable dans l’état-civil de la ville de Bône alors que la même date de décès est mentionné sur l’acte de mariage de sa fille.  On y trouve à la place   de Jean-Jacques Constantin Choffat (dans les archives d’Algérie sur A.N.O.M) un acte de décès d’un Jean-Jules Choffert décédé le même jour au même lieu et ayant les mêmes parents mais orthographiés « Choffert » ce qui plaiderait pour une erreur de transcription de l’officier d’état civil (Si, Jean-Jacques n’ avait pas eu un frère se prénommant Jean-jules.., ce serait parfait!), l’adjoint au maire Laurent Justinien Chirac.

Une histoire pas très claire qui cache peut-être autre chose. A vérifier aux AD68 les départs pour l’Algérie et voir si Jean-Jacques y figure bien !

** Une autre mention sur l’acte de naissance de sa fille Rose née le 6 janvier 1854  à  Ballersdorf stipule qu’il a été envoyé comme mineur en Algérie 

Un commentaire sur “Joseph FIGENWALD & Céline CHOFFAT

  1. Olen Blute
    2 avril 2015

    Super site

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Stats du Site

  • 102,692 visites

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 5 654 autres abonnés

PageRank
M6R-68

Member of The Internet Defense League

Stop TTIP !
%d blogueurs aiment cette page :