Elsasser Wurtzle

Généalogie, histoire & chronique familiale

Oster/Ostra, une autre histoire de Pâques

Ostra-2En informatique, un easter egg (« œuf de Pâques » en anglais), désigne une fonction ou un programme caché dans un autre. Le concept me plait assez et en guise « d’egg », j’ai pensé vous offrir la face cachée de l’ Osterfest .., la fête de Pâques. Pour l’occasion, je m’écarte de mes habitudes rédactionnelles pour une abstraction, qui je l’espère, sera plus divertissante.

Que cela soit bien clair en Alsace ou en Lorraine, le lapin de Pâques n’existe pas!

A sa place, c’est le Osterhàs  qui dépose des œufs colorés dans les jardins pour le bonheur des  enfants (de »Oster »=Pâques et  « hase »=lièvre).  Le lapin de Pâques (Oster kengala en alsacien) n’en serait, de toute évidence,  qu’une mauvaise traduction. On le sait, le lapin de Pâques n’existait pas dans la culture française qui avait ses « Kirichturmglocka » (cloches de Pâques) comme on le dit dans notre dialecte.  On raconte que ce « Osterhàs » serait une transposition d’anciens  sacrifices ruraux à la déesse germanique Freya.  Cependant, une autre explication existe parmi les nombreuses théories sur l’origine de lièvre de Pâques, puisque le mot « Oster », lui-même, découle d’une autre divinité d’outre-Rhin: Ostara. Cette déesse donna par ailleurs son nom à un mois  du calendrier alsacien: Ostermond ou Ostermonat issu probablement de l’ancien allemand francique « Ôstarmânôth ».  On peut facilement comprendre que cela représentait un culte important étant donné que ce nom,  issu d’une ancienne fête païenne, a survécu à la christianisation intensive dans plusieurs pays. Le lièvre étant l’inséparable symbole de fécondité lié à la déesse, son animal fétiche, il devient évident qu’il soit associé à Pâques. De plus cette fête est célébrée le premier dimanche de pleine lune du printemps et le lièvre est symboliquement un animal lunaire. A cela s’ajoute que l’œuf également est un symbole vie et fertilité dans de nombreuses croyances dont le paganisme d’où est issue Oster. Dans les faits, cela reste difficilement démontrable. Avant la fin du 17ème siècle on ne trouve pas, en terre allemande, d’association entre le lièvre & l’œuf. L’Ironie du sort veut que la première observation écrite de l’association est faite par un médecin travaillant à Strasbourg et qui deviendra médecin de Friedrich IV, roi du Danemark et de Norvège. Ce récit est récupéré dans une thèse¹,  qui entre autres, met en garde contre les problèmes de santé liés à une trop grande ingurgitation d’œufs!

Dans les différentes régions allemandes avec des traditions spécifiques, le lièvre n’était pas le seul à pouvoir apporter ces « Oster eier ». La cigogne, le coucou ou encore le renard,  voire d’autres animaux, pouvaient vous les offrir.

Oster est l’équivalent Germanique de Aurora dans la mythologie Romaine.  Cela nous ramène à un « Ost » qui est étymologiquement « l’Est », là où le soleil se lève avec toute sa symbolique religieuse et initiatique. En matière de symbolisme, il n’y a pas de limite et on peut aussi s’étonner en langue des oiseaux d’un Ost-Râ!

L’existence de cette déesse reste un sujet de discorde et certains spécialistes voient en Ostara qu’un titre donné dans le culte printanier à une autre divinité comme Freya. Une autre controverse voit en Ostara une récupération de la déesse sémitique de la fécondité: Astarté. On en saura pas plus, mais cette dernière est récupérée par les Égyptiens sous les règnes des Ramses et qui en feront la fille de Râ et la compagne de Seth!

Ce qui est incontestable est que le christianisme, comme un rouleau compresseur, s’impose sur le terrain des anciennes fêtes païennes en y superposant un symbolisme équivalent. Ainsi au XIIe siècle, on note qu’il est de coutume de s’offrir le jour de Pâques, des œufs bénis par le curé. En effet, le carême proscrivait la consommation des œufs pendant les 40 jours précédant Pâques. Pendant cette période les poules continuent, bien-sûr, de pondre et les œufs sont stockés pour une consommation ultérieure.  Il y en avait vraiment beaucoup et il fallait bien les écouler…

Au XIIIe siècle on commence à les  peindre. Néanmoins, offrir des œufs décorés  pour la période correspondant à Pâques, existait déjà et depuis des temps immémoriaux, en Perse. Il faudra attendre le 19ème siècle pour que le lièvre et ses œufs s’expose véritablement sans complexes.

Pour les plus dévots à Pâques, le Oster Lammala/Lammele est, quant-à lui, la gourmandise chrétienne officielle en terre d’Alsace.  Un biscuit léger qui s’épanouit mieux dans un moule en terre cuite de Soufflenheim.

Plus inattendu encore: saviez-vous que l’on retrouve également la trace d’une vieille tradition, qui était plus ou moins suivie dans plusieurs pays d’Europe, stipulant que le mardi  de Pâques  les femmes se devaient de battre leurs maris?

________________

  1. De ovis paschalibus -Joannes Richier (Heidelberg 1689)

6 commentaires sur “Oster/Ostra, une autre histoire de Pâques

  1. Pierre Lagacé
    2 avril 2015

    A reblogué ceci sur Nos ancêtreset a ajouté:
    Toujours intéressant

    J'aime

  2. jmg013
    2 avril 2015

    Bel article !

    J'aime

  3. wurtzele1
    2 avril 2015

    Merci. Un billet en publication différée qui a été posté, je ne sais comment, 1 jour trop tôt. Il devait normalement être posté pour le vendredi saint!

    J'aime

  4. Pingback: Le bouquet du dimanche #38 | La Cuisine des Anges

  5. jacou33
    27 avril 2015

    Bonjour
    J’aime beaucoup ton article; pour ce qui est de battre les maris, la tradition perdure en république tchèque, bien sûr avec des fouets à lanières de crépon.😉

    J'aime

    • wurtzele1
      10 mai 2015

      Je découvre votre apport avec un peu de retard. Hé ben, ils sont bien douillets les tchèques! :p😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Stats du Site

  • 102,692 visites

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 5 654 autres abonnés

PageRank
M6R-68

Member of The Internet Defense League

Stop TTIP !
%d blogueurs aiment cette page :