Elsasser Wurtzle

Généalogie, histoire & chronique familiale

Les prostituées en rapport avec le Haut-Rhin

En Alsacien « Hüar », « Strossmaïdla »,  qui exercent dans des « Spàtza Fàlla ».., je dois bien l’avouer, je passe, depuis quelques temps, toutes mes nuits avec des prostituées!

Impossible de me souvenir de tous les prénoms, elles sont blondes, brunes, rousses et viennent des 4 coins de l’hexagone, d’Allemagne ou d’ailleurs. On ne s’y attend pas forcement, mais ces filles sont très mobiles. 4mi86Elles ne risquent pas de troubler le bonheur conjugal, puisqu’elles ne sont plus de ce monde!

Depuis le billet Bruits d’arbre & prostitution silencieuse, qui explorait cette possible manne généalogique que l’on retrouve aux archives, principalement dans la sous-série 4M (police), je reçois parfois des questions me demandant si j’avais été confronté lors de mes recherches à tel ou tel patronyme. L’idée d’indexer le fonds 4M86 (Prostituées 1802-1861) s’imposait.  Le résultat n’est pas encore au top, mais il a au moins le mérite d’exister. il y a même quelques profils tirés du 4M85 (prostitution, adultère etc.). Ma matière de base: 917 clichés. Malheureusement, pour le 4M85, je n’ai pas eu le temps de tout photographier.

Au bout du compte, cela donne provisoirement 345 noms pour lesquels, les dossiers rattachés ont un nombre variable de pages. Certains de ces dossiers sont épais, d’autres ne contiennent qu’un seul feuillet!

Toutes les prostituées (elles sont bien trop nombreuses), ne s’y trouvent pas. La plupart de ces invisibles exercent un métier, souvent dans l’industrie, sans se compromettre. Pour bien comprendre le phénomène de la prostitution occasionnelle, il faut prendre conscience d’une précarité effective et généralisée. A titre d’exemple en 1850, une femme gagnait entre 18 et 20 francs/mois  dans une usine et la location d’un petit F2 , sans aucun confort, avoisinait 18 francs…

Un contexte de paupérisation, d’exploitation généralisée, qui ne  laissait que peu de marge !

Les filles présentes dans ce fonds, sont avant tout celles qui provoquent un problème administratif ou sanitaire.  Le déplacement d’une ville à l’autre, les demandes de renseignements, les problèmes liés à l’ordre public et la soumission à un suivi médical ou encore à des soins obligatoires, sont dans le détail les raisons d’y apparaître.

Parfois la commune mentionnée est introuvable, je la retranscris à l’identique. Il arrive que les filles mentent, des erreurs peuvent donc se retrouver dans ce listing. Rarement pour les noms, le plus souvent pour les lieux. A titre d’exemple, l’une d’elles qui prétendait être native de Kaysersberg était finalement originaire d’ Ammerschwihr selon les services de la préfecture de l’époque.  Quand les documents restent silencieux, il faut donc, le plus souvent recouper avec d’autres sources.

Enfin, je dois avouer qu’ayant eu des problèmes avec le déclencheur de l’appareil numérique utilisé, je ne sais absolument pas si toutes les fiches ont été photographiées et je ne sais pas quand je vais pouvoir trouver le temps de vérifier cela à Colmar, car j’ai bien d’autres recherches en cours.., mais cela sera fait!

Téléverser un fichier c’est bien, mais insuffisant. Pour que l’on puisse le retrouver facilement, il faut lui un billet dans lequel on peut y associer des tags, que les moteurs de recherches exploiteront. C’est le but premier de cet article. Afin de ne pas surcharger, les tags concernent essentiellement les villes en dehors de l’Alsace et des Pays comme la Suisse, l’Allemagne et même l’Autriche qui ont apporté leur lot de filles.

Il faut bien prendre conscience que si la majorité des filles sont alsaciennes, elles peuvent très bien exercer leur talent particulier dans un autre département, voire un autre pays.  De même, des filles d’autres régions exercent en Alsace. C’est donc, une base de données qu’il me fallait créer afin de pouvoir en exporter les champs pour des classements par régions, villes, pays etc.

J’ajoute que toutes les précisions sourcées sur ces filles, que vous pourriez m’apporter, viendront compléter une édition ultérieure de ce même fichier, que je prévois dans le même format PDF, optimisé pour l’impression.  Le premier jet de ce document est déjà disponible dans la rubrique téléchargement. Les autres versions contiendront, outre des corrections et des précisions utiles, quelques pages supplémentaires (tri par pays, villes, etc) ainsi que la côte 4M87.

Pour terminer, j’aime l’idée que ce petit billet puisse donner envie de proposer le même service pour d’autres départements et en particulier pour le Bas-Rhin. Si une personne pouvait prendre toutes les photos du dossiers des prostituées des archives départementales du Bas-Rhin, je me propose de les indexer dans une base de données.

L’idée vous parait intéressante? Contactez-moi !

4 commentaires sur “Les prostituées en rapport avec le Haut-Rhin

  1. Pierre Lagacé
    5 août 2015

    Une véritable mission!

    Aimé par 1 personne

  2. L'Ornithorynque
    6 août 2015

    Quand on 4M on ne compte pas🙂

    Ou 4 X moins lol

    Aimé par 1 personne

  3. jmg013
    12 août 2015

    Belle études, compliments.

    Aimé par 1 personne

    • wurtzele1
      12 août 2015

      Il y a matière à des biographies intéressantes.., j’y pense parfois.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Stats du Site

  • 102,694 visites

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 5 654 autres abonnés

PageRank
M6R-68

Member of The Internet Defense League

Stop TTIP !
%d blogueurs aiment cette page :