Elsasser Wurtzle

Généalogie, histoire & chronique familiale

Ma lignée agnatique: les BAUMGÄRTNER de Langenbrücken

Agnatique

Remonter ma filiation paternelle directe n’a pas été une mince affaire. Elle s’est faite par l’intermédiaire de microfilms « Mormons » d’une très mauvaise qualité et dans des conditions épouvantables (dues en partie à mes limites naturelles,  mais également en raison de conditions  matérielles inappropriées).  Je me suis débrouillé comme j’ai pu. Si maintenant, une partie des registres du Baden-Württemberg sont en ligne avec une qualité d’image irréprochable, il reste malheureusement des années qui ne sont pas encore versées. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas pu, par exemple, mentionner tous les métiers de mes ancêtres.

La totalité des articles concernant ce nom de famille est accessible par ce lien.  Le plus important de ces  billets reste, à mes yeux,  cet appel que je m’efforce de relayer tous les ans, dans l’espoir d’apports qui me permettraient de cerner un peu mieux  ma famille patronymique. À défaut d’avoir la capacité de remonter cet arbre plus en amont, autant se donner les moyens d’ étoffer l’histoire de ceux qui y figurent déjà, non?

Mon papa (1938-2006) [sosa 2], 3 ans ½ sous les drapeaux, comme simple appelé (dont une année en Allemagne et le reste en Algérie). Il a vécu à Kingersheim, Uffholtz, Rixheim et Mulhouse. Sa bio, en écriture, est réservée à la famille proche.

|

BAUMGÄRTNER Jules (1906-1986) [sosa 4], mon grand-père est le dernier né de sa fratrie. Après une enfance, une adolescence et un début de vie d’adulte mouvementé, il se stabilise comme peintre en bâtiment et créateur de l’entreprise de peinture « Baumgartner & fils » qui deviendra « Baumgartner frères » et qui au meilleur de sa forme comptera autour de 120 employés.  Marié à Kingersheim avec Marie Marthe KNOEPFLIN (1909-1975) de Flaxlanden de qui il reconnaîtra deux enfants hors mariage. Elle lui en donnera quatre de plus. Une Biographie est disponible sur un blog réservé aux proches.

|

BAUMGÄRTNER Carl Friedrich (1861-1931) [sosa 8], mon arrière-grand-père est un allemand né à proximité de Karlsruhe. Marié à Marie MEYER, une Alsacienne, Carl demande la nationalité française en 1921. Marie, lui donne 11 enfants.  Ils vivent à Riedisheim, puis à Mulhouse. Il est de confession catholique.

|

BAUMGÄRTNER  Andreas (1817-188?) [sosa 16], Andreas, ancien militaire, chef de gare, il se marie trois fois et sera autant de fois veuf. Marié en 1844 avec Klara NONNENMACHER , en 1847 avec mon sosa 17, Maria Eva NICOLAUS puis en dernier en 1861 avec  Genovefa MEDER. Il devient quatorze fois papa et la mémoire familiale retiendra surtout une incroyable révélation sur son lit de mort.   Il aurait été aux États-Unis avec son frère Wendelin sous l’uniforme de son pays. Protestant, pour les besoins d’un mariage, il devient catholique. On le retrouve à Langenbrücken, Weingarten, Ettlingenweier, Kleinsteinbach et Muggensturm. À Mulhouse, vers la fin de sa vie,  on lui prête des responsabilités à la gare de la Wanne.

|

 BAUMGÄRTNER Johannes Chrisostomus (1788-1843) [sosa 32],  Maître-Tailleur, Bourgeois de Langenbrücken où il a vécu toute sa vie. Il est de confession de confession protestante et se marie une première fois en 1816 avec Éva Barbara SCHMITT (mon sosa 33) qui lui donne 5 enfants avant de décéder. Il épouse sa seconde femme, Christina Barbara VÖGELE, en 1826. Elle lui donne 7 enfants.  

|

BAUMGÄRTNER Johann Adam (1761-1846) [sosa 64], marié en 1786 avec Maria Élisabeth REIMLINGER. Il passe sa vie à Langenbrücken et aura, en tout, 9 enfants. Il aurait été épileptique.

|

BAUMGÄRTNER Joannes Balthasar  (1729-1788) [sosa 128],  marié en 1757 avec Mariam Catharinam HAEFFNER. De ce couple, j’ai  pu  pour l’instant, répertorier 5 enfants.

|

 Joannis Martini BAUMGÄRTNER (ca 1705-/1791) [sosa 256]  il se marie en 1724 avec Maria Anna GRAB,  aucun des deux est natif de Langenbrücken, pourtant ils s’y marient avec un seul témoin de mentionné Conrad Stegmüller. Je lui ai trouvé 14 enfants.

Je suis un descendant, à la huitième génération, de ce Martin entouré de tant de mystères sur ses origines. Son acte de mariage ne donne aucune information de lieu ou de filiation! Il ne subsiste que des rumeurs. L’une d’entre elles prétend qu’il aurait été polygame et que ce Conrad venait du même lieu qu’un des deux mariés. Des rumeurs que je partage volontiers, au cas où …

Une autre rumeur voudrait faire remonter notre famille jusqu’en Autriche via la Suisse (cantons frontaliers).

Publicités

À propos de wurtzele1

Généalogiste amateur intéressé par l'histoire de l’Alsace et des alsaciens , qui par le biais de son blog, cherche à interpeller des cousins qui s'ignorent :-)

12 commentaires sur “Ma lignée agnatique: les BAUMGÄRTNER de Langenbrücken

  1. productionsent
    1 septembre 2015

    Travail très fouillé. ça a dû prendre beaucoup de temps, non?

    Aimé par 1 personne

  2. Pierre Lagacé
    1 septembre 2015

    Il aurait été aux états-unis avec son frère Wendelin sous l’uniforme de son pays???
    Guerre civile américaine?

    Aimé par 1 personne

    • wurtzele1
      1 septembre 2015

      Probablement, mais je n’en sais rien.

      Des rumeurs familiales font qu’un des deux (ou les deux) ait pu s’y marier pour ensuite partir et ne plus jamais y revenir.Je n’ai aucune date précise et je n’ai pas encore pu faire un saut aux archives de Karlsruhe pour voir ce qu’il subsiste en traces exploitables.

      J'aime

      • Pierre Lagacé
        1 septembre 2015

        Je trouve ça bizarre quand même…
        Allez aux États-Unis en pleine guerre civile. Il n’y avait pas d’autres conflits que je sache dans ce temps-là.

        Aimé par 1 personne

  3. wurtzele1
    1 septembre 2015

    Moi, ce qui me dérange c’est la date pour ce conflit (rappelons qu’Andreas est né en 1817 et que son fils naît en 61 alors que son papa est déjà chef de gare!). En effet, la tradition orale, veut qu’il ait reçu ce poste par l’armée pour le caser!

    C’est cela qui ne colle pas!

    L’autre point faible est que Wendelin aurait été formé aux méthodes américaines à la télégraphie. Si l’on considère que l’avancée technologique est la télégraphie filaire, cela ne peut pas correspondre car Andreas est déjà chef de gare et donc revenu des States!

    Il n’y a pas de fumée sans feu et il doit bien y avoir une raison cohérente à ces inclassables anecdotes.

    J'aime

  4. L'Ornithorynque
    2 septembre 2015

    La généalogie, ça creuse !!!

    J'aime

  5. fobrice
    3 septembre 2015

    Sympa ta présentation de ta lignée, c’est clair et consis. Je dois également présenter mes avancées sur mon blog, ce sera inspirant 🙂
    Pour tes ancêtres éloignées, les informations comme les métiers ou les maladies sont issues des actes religieux ou d’autres sources?

    Fabrice

    J'aime

    • wurtzele1
      3 septembre 2015

      Oui, le plus souvent des BMS et parfois des ressources Web, mais il y a aussi quelques rares contributions par mail.

      J'aime

  6. Jane
    5 octobre 2015

    Je trouve ça fascinant que des gens peuvent retracé leurs ancêtres… j’amerais en faire autant 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

PageRank
M6R-68

Member of The Internet Defense League

Stop TTIP !
%d blogueurs aiment cette page :