Elsasser Wurtzle

Généalogie, histoire & chronique familiale

Thann et ses cannibales !

guerre30ansAu cours de la guerre de Trente Ans entre 1618 et 1648 dans la ville de Thann, en pleine pénurie alimentaire, l’horreur se dessine. La famine extrême pousse au cannibalisme. Voilà grossièrement un résumé, de cette période, que j’avais l’habitude d’entendre étant enfant.  Il existait même quelques polycopies ronéotypées à l’encre violette qui reprenaient des récits de cette intervalle douloureuse de l’histoire locale.

Cycliquement, j’ai cherché à sourcer ces racontars, ces récits que curieusement plus personne ne relaye.

Sérendipité,  c’est au moment où je n’y pense plus que je tombe, au cours d’une de mes lectures, sur une chronique qui évoque l’anthropophagie en Alsace, en relation avec l’année 1636!

Malheureusement, le texte ne met pas en évidence une affirmation aussi tranchée sur les Thannois, mais l’information reste, tout de même, assez sensationnelle.  Je ne résiste pas à l’envie d’en partager un passage très significatif raconté par un natif de cette même ville, le chroniqueur Malachias, de son vrai nom, Antoine Tschamser (1678-1742):

CT

« En 1636, la plus pitoyable situation régnait en Alsace. La famine sévissait alors non seulement parmi les citadins et les paysans, mais encore parmi les soldats.

Notre chère Thann, Rouffach, Colmar, Sélestat, Haguenau… connaissaient un extrême dénuement. A Strasbourg, la famine s’aggravait de jour en jour. 30 000 étrangers environ y avaient cherché refuge, mais le Conseil leur ordonna de quitter la ville. En outre, il était interdit de sortir hors les murs le moindre grain de blé.

Quant au malheureux de la campagne, ils en venaient à dépecer les morts, qu’ils mangeaient et dévoraient « assen und frassen ». Toutes les routes étaient jonchées de cadavres, la bouche encore pleine d’herbes, de racines, d’épluchures de raves… morts, tous! Dans les champs et sur les chemins : des enfants sans vie au sein de leurs mères, mortes elles aussi. Quelques-uns abattaient même leurs propres enfants pour assouvir leur faim.

Pour une miche on sacrifiait un carré de vignes et sa récolte. Quelqu’un était-il aperçu avec un pain que déjà vingt, trente personnes se trouvaient là pour le lui ravir. »

Il m’apparaît fort probable que ce que j’ai pu entendre dans ma jeunesse, devait provenir de cette source précise et que le téléphone arabe s’est amusé à déformer. Je me demande, si quelqu’un aurait pu lire d’autres passages, d’un autre chroniqueur, qui mentionneraient d’autres cas de d’anthropophagie, pour cette guerre qui a dépeuplée l’Alsace de manière significative?

Il faut bien se rendre compte qu’il s’agit-là du pire conflit que l’on a eu dans notre Dreyeckland et les guerres mondiales n’y ont pas fait autant de ravages. Certains estiment que plus de la moitié de la population a péri ou fuit.

Ce pourrait-il,  qu’il s’agisse-là de l’origine historique de l’insulte Jenische « Mange tes morts »?

Ce que rapporte ce religieux, même si ce ne sont plus des informations de première main, m’apparaît très cohérent. J’imagine volontiers, que cela a pu devenir un sujet tabou et que les historiens n’aient pas jugés utiles, dans leurs travaux, de relayer ce type de propos sans autres sources convergentes. Mais bon, il existe un bon nombre d’informations historiques, dans le même cas figure, qui sont pourtant relayés en boucles sur différents supports!

Je ne peux m’empêcher de penser, que si mes ancêtres s’étaient nourris des vôtres ou vice-versa, la cuisson ne devait probablement pas passer inaperçue avec ces appétissantes effluves de porc. Oui, car figurez-vous, la chair humaine a précisément ce goût. Du moins, nombreux sont ceux qui le prétendent et Fritz Haarmann (1879-1925), connu comme « le Boucher de Hanovre » s’est même fait, paraît-il, la triste spécialité de vendre de la viande humaine.., en la faisant passer pour de la découpe porcine!

Pour les plus curieux, savez-vous, qu’il existe des recettes anthropophages sur le web, comme ce boudin élaboré à partir de sang humain?

Je vous l’accorde, ce n’est pas une chute du meilleur goût et probablement que la prochaine côte de porc aura un peu de mal à passer.

8 commentaires sur “Thann et ses cannibales !

  1. Pierre Lagacé
    8 septembre 2015

    Assez tabou en effet…

    J'aime

  2. Pingback: Thann et ses cannibales | velomaxou

  3. Bollinger
    8 septembre 2015

    Il faudrait être sûr que ces faits sont étayés par des source diverses et sûres.

    Aimé par 1 personne

    • wurtzele1
      8 septembre 2015

      Il existe bcp de données historiques à source unique, voire extrapolées, que l’on reprend pourtant dans les manuels scolaires. Là, de toute évidence, le lien de Juliette (un peu plus haut) va dans le même sens pour la même période avec un autre chroniqueur.

      Vu la date de naissance d’Antoine Tschamser, il a forcément pu récolter ces témoignages à la source, puisque contemporain des derniers observateurs de cette cruelle période.

      J'aime

  4. fjva
    8 septembre 2015

    Ca ne m’étonne pas que ça ait le même goût : pour les greffes aussi ils se sont rendus compte que c’était la « source » hors humains qui était le mieux acceptée par l’organisme… Etonnant non?

    Aimé par 1 personne

  5. wurtzele1
    8 septembre 2015

    Ce sont des ongulés, comme nos ancêtres qui se déplaçaient, eux aussi, en sabots !😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Stats du Site

  • 102,694 visites

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 5 654 autres abonnés

PageRank
M6R-68

Member of The Internet Defense League

Stop TTIP !
%d blogueurs aiment cette page :