Elsasser Wurtzle

Généalogie, histoire & chronique familiale

La plus vieille croix de pierre d’Alsace

pfastatt-vieillecroix2b1

D’une hauteur de 2,78 mètres et d’une largeur totale de 2, 25 mètres, la veille croix en pierre de Pfastatt est la plus ancienne d’Alsace et probablement même, de toutes celles que l’on peut trouver le long du Rhin. En tous les cas, c’est ainsi  qu’en parlait Auguste Stoeber vers 1875.  De nos jours, tous les spécialistes s’accordent à dire qu’ elle est malheureusement impossible à dater. Elle a été découverte à moitié enterrée et a subie les outrages du temps à travers les siècles. Cependant, son contour imprécis proviendrait du fait que l’artiste n’a pas achevé l’oeuvre!

Une croix de cette dimension en forme de Tau (appelée aussi « Crux Commissa »), c’est quand même rare. Portant une représentation de celui qui prétendait être l’Alpha et l’Oméga, encore bien plus!

Tau, cette lettre grecque, qui se trouve également être la dernière de l’alphabet hébreu… Étrange… l’homme méga me fait penser à la tête à Tau, tôt. Finalement, la langue des oiseaux est bien utile pour insuffler un mystère, là où il n’y en a pas (en sollicitant au passage, les neurones, dans un exercice d’illusionnisme intellectuel destiné à masquer le peu de choses que je sais sur elle)…

Plus sérieusement, ce type de croix, comme symbole du christianisme fut adopté très tôt par les chrétiens et on en trouve même dans les catacombes de Rome. L’ordre des Franciscains l’utilise et c’est aussi la forme du  bâton, la béquille d’estropié que l’on retrouve dans certaines représentations de Saint-Antoine. Un « T » que les Antonins portaient également sur leur manteau et des cochons, propriétés de ces derniers, en avaient la marque tatouée au fer rouge.

Ne la cherchez pas dans cette commune, cela fait un moment qu’elle ne s’y trouve plus!

Qu’est-elle donc devenue?  Rassurez-vous, elle n’a pas entièrement disparue pour autant.  C’est à Mulhouse que l’on va la retrouver,  c’est là qu’elle orne maintenant le mur extérieur* d’un bâtiment devenu monument historique en 1893 et datant du XIIIe siècle:  la chapelle St-Jean. C’est en 1900, qu’elle a fait ce voyage.

Par contre, j’ignore totalement le lieu précis où elle avait été trouvée, je sais juste qu’elle était sur les hauteurs de Pfastatt orientée Sud-ouest. Si vous en savez plus, je suis preneur et les informations ainsi glanées viendront enrichir ce billet.

 

_______________

*Inventaire du patrimoine Alsacien, référence : IM68003201

20 commentaires sur “La plus vieille croix de pierre d’Alsace

  1. jmg013
    10 décembre 2015

    Il me semble que ces croix étaient près des entrées des villages ; il y en a d’ailleurs une près de chez moi ! Quant à la forme en T, c’est celle des authentiques croix romaines. Mais le sculpteur médiéval le savait-il encore ?

    Aimé par 2 people

    • wurtzele1
      10 décembre 2015

      Beaucoup de chemins mènent à Pfastatt. Là, il est question qu’elle se trouvait en hauteur, ce qui nous laisse: Pfastatt-le-Château, le Panorama .., proximité de Lutterbach etc.. Il s’agissait probablement d’un terrain privé et non pas d’un terrain communal. Si un jour j’épluche la presse locale pour l’an 1900, je chercherais ces infos.

      J'aime

  2. Marcorèle
    10 décembre 2015

    Très intéressant article.🙂

    Aimé par 1 personne

  3. cgma
    10 décembre 2015
  4. cgma
    10 décembre 2015

    Merci, j’ai reblogué. Joël

    Aimé par 1 personne

    • wurtzele1
      10 décembre 2015

      Merci beaucoup, je n’aurais pas pensé que cela pouvait avoir un intérêt en dehors des communes de Pfastatt ou de Mulhouse!

      J'aime

  5. juliette
    10 décembre 2015

    je suis allée voir la jolie langue des oiseaux 😉

    Aimé par 1 personne

    • wurtzele1
      10 décembre 2015

      Bah, c’était un clin d’œil pour d’anciens potes; des traces résiduelles d’un intérêt passé pour l’ésotérisme et l’alchimie sur quand même 25 années avec un ridicule tablier. Mais, c’est une autre histoire!

      J'aime

  6. L'Ornitho
    11 décembre 2015

    Joli travail de recherche !

    Chemin de croix d’une croix, en somme …

    Aimé par 2 people

  7. Libre jugement - Libres propos
    11 décembre 2015

    Beau travail de recherche

    Aimé par 1 personne

  8. lamaisondesmarguerites
    16 décembre 2015

    J’aime bien apprendre, ainsi, l’air de rien. Té !😉

    J'aime

  9. Aunryz
    28 décembre 2015

    Les ornements des villages où petites villes
    se retrouvent toujours dans les grandes cités.
    (De même que la plus jolie fille du village)
    Merci pour cet article
    qui me rapproche un peu
    pour un temps
    de la l’Alsace de mon grand père.

    Aimé par 1 personne

  10. Georges 2679
    10 janvier 2016

    j’ai bien apprécié cet article….Bonne soirée

    J'aime

  11. Catelin
    22 janvier 2016

    Très beau blog, bien fait et agréable à feuilleter. Je suis passé là par hasard, et il est certain que je repasserai. Cordialement. Catelin.

    J'aime

  12. frederic striker
    1 avril 2016

    Sur gallica (site de la bibliothèque nationale de France), j’ai trouvé cet extrait d’un Bulletin du Musée historique de Mulhouse de 1882 où il est question de cette croix, On a même une illustration qui la montre partiellement enterrée.

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9627160m/f54.item.r=croix%20de%20pfastatt
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9627160m/f55.item.r=croix%20de%20pfastatt
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9627160m/f56.item.r=croix%20de%20pfastatt

    LA CROIX DE PIERRE DE PFASTATT

    AUG. ST.

    En suivant le chemin creux, sur le côté droit duquel se trouve le cimetière du village de Pfastatt, on arrive à un petit plateau qui domine le vignoble, nommé Rebgarten ou plus anciennement im Sanct Peter. On y jouit d’une vue délicieuse : vers l’est, sur Mulhouse et les dernières ondulations du Jura, derrière lesquelles se dirigent, vers le nord, les sommets ensoleillés de la Forêt-Noire ; au sud, sur le Haut-Jura, au-dessus duquel on voit. briller les cimes argentées des Alpes bernoises ; à l’ouest, sur la belle et riche chaîne des Vosges.

    Sur le plateau du Rebgarten, à quelques pas d’une maisonnette qui sert de point d’observation et d’abri au garde-vignes, on aperçoit, profondément enfoncée dans le sol, une vieille croix de grès des Vosges, tournée vers le sud-ouest. Elle est grossièrement sculptée et n’a que deux branches (T), comme celle que les Romains appelaient crux commissa. Sa hauteur, depuis le sol, est de 1 m, 15; les bras étendus horizontalement le long de la branche mesurent 2m,15 ; ils se terminent en moignons au lieu de mains ; la tête du Christ, légèrement penchée vers la gauche et dont les traits sont complètement effacés par le temps, dépasse quelque peu la branche ; elle a 75 centimètres de largeur ; la poitrine en a 61 ; à partir des hanches, le corps disparaît sous le sol.

    L’absence de toute trace artistique, le manque de proportions des
    différentes parties, la conception toute naïve, toute primitive de l’ensemble, prouvent évidemment que le sentiment religieux seul a présidé à l’érection de cette croix ; et je pense qu’on est dans le vrai si l’on en fait remonter l’origine jusqu’aux premiers temps de l’établissement du christianisme dans nos contrées.

    Aimé par 1 personne

    • wurtzele1
      1 avril 2016

      Ils font fort sur Gallica! Jamais j’aurai pensé qu’un truc aussi géolocalisé puisse y trouver sa place. Merci pour la contribution. Mes données proviennent en partie des Archives de la Ville de Mulhouse.

      J'aime

  13. voulaah
    22 novembre 2016

    Super travail de recherche comme toujours
    Merci du partage
    bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 10 décembre 2015 par dans Histoire, Mulhouse, Pfastatt, et est taguée , , , , , , , .

Catégories

Stats du Site

  • 102,694 visites

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 5 654 autres abonnés

PageRank
M6R-68

Member of The Internet Defense League

Stop TTIP !
%d blogueurs aiment cette page :