Elsasser Wurtzle

Généalogie, histoire & chronique familiale

Les CHOFFAT de Ballersdorf

 

ballersdorf1

Ballersdorf  (Photo Paul Castelnau)  CC BY-NC-SA 2.0 FR

Choffat est peut-être, un patronyme qui dérive de chauffer et pouvait désigner un nom de métier. On suppose, qu’il s’agirait alors; de celui qui chauffait le four (source: généalogie.com). Si, le développement parait logique, il me subsiste quand même un doute. Les variantes connues, dit-on, se déclinent en: CHOFAT, CHOFFA, CHAFFAT, CHOUFFAT. Le résultat de mes recherches, reste assez pauvre et là encore, la mise en ligne de cette filiation est lancée comme une bouteille à la mer dans l’espoir de récolter des renseignements supplémentaires, fussent-ils, insignifiants.  J’arrive à Céline, la première Choffat de mon arbre, par une  arrière-grand-mère de mon papa. En toute logique, j’en suis un descendant à la quatrième génération. Une branche courte dans laquelle, je crains des erreurs, puisque je n’ai pas encore pu accéder à toutes les sources. Eh oui, les archives en ligne du Doubs sont particulièrement à la traîne, autant au niveau du contenu disponible, que de l’ergonomie générale. Pour faire court, elles offrent que la consultation de tables décennales. Les documents en ma possession le sont grâce à quelques bénévoles, mais je suis bien loin d’avoir pu vérifier les toutes les données récoltées sur Geneanet. Pour ces raisons, je ne suis pas très à l’aise avec ce qui va suivre.

Julie Céline CHOFFAT 1845-1899 [sosa 23] Née à Ballersdorf en 1845, le jour de la Saint-Nicolas.  Elle se marie à Emlingen en janvier 1866 avec Joseph Figenwald un Propriétaire de carrières. Pour se diversifier, ce dernier s’offre une auberge que Céline gère. Elle élabore également les repas. Elle décède à l’âge de 53 ans, le 2 septembre 1899 en ayant enfanté 15 fois! 

|

Jean Jacques Constentin CHOFFAT 1819-1857 [sosa 46],  Natif de Franche-Comté dans la commune de Vernois-le-Fol (actuellement Glère), où il est né en septembre 1819. Il aurait été douanier douanier et il se marie à Ballersdorf  en juin 1843 avec une belle jeune fille âgée de 16 ans.., il en a 24. Son épouse est une enfant trouvée, née de parents inconnus que l’on a baptisée Aschen  WALBOURG et qui a été élevée chez les Walter. Avec l’argent d’un héritage, il ouvre à Ballersdorf dans l’angle d’une rue passante, un établissement de bains publics qui déposera rapidement le bilan. Puis on le retrouve comme journalier en ayant des difficultés financières et peut-être mineur en Algérie où il semble être mort à Bône en juin 1857. Trois enfants naissent de ce couple: Julie Céline en 1845, Jean Lucien en 1851 et Rose en 1854. Aschen, quant-à-elle, semble se consoler dans les bras du rebouteux local, qu’elle assiste dans application de ventouses. 

|

Jean Jacques Valbert CHOFFAT 1777-1850 [sosa 92] Né à la fin du mois juillet 1777 à Vernois-le-Fol, il se destine à être cultivateur, comme son papa.  Il y épouse en 1813, Marie Anne HORY native du même lieu. Pour l’instant, je comptabilise quatre enfants à ce couple. Il décède le 16 avril 1850 dans cette commune où il a passé toute sa vie.

|

Ursanne CHOFFAT 1719-1795 [sosa 184] Il naît à Vernois-le-Fol, le 4 juillet 1719.  Les registres de catholicité le retiennent comme ayant pour métier, laboureur. Il épouse Marguerite NAPPEZ qui lui donne 13 enfants.  Il décède à l’âge de 76 ans.

|

Nicolas CHOFFAT ca 1670-1741 [sosa 368], Natif de Burnevillers, il travaille également la terre. Il s’unit à Vernois-le-Fol avec Barbara MARTINÉ.  J’ignore encore le nombre exact d’enfants  issus de ce couple.  Il décède le 2 mai 1741 dans le village où il s’est marié.

|

Jean CHOFFAT ca 1630- [sosa 736], marié à Otille CAFFOT. Il aurait eu au minimum six enfants

Le calcul n’a rien de compliqué, je suis un descendant à la 9e génération de ce Joannis CHOFFAT. Pour l’instant, la filiation s’arrête ici avec cet homme qui grâce à son inventaire après-décès de huit pages, qui me renseigne sur quelques aspects de sa vie, sur ses biens matériels et ses créanciers. Cet homme fera peut-être l’objet d’un futur billet.

Burnevillers, d’où est originaire ce Joannis est le village le plus à l’Est du département en surplomb du Doubs, mais pour les plus vieux porteurs de ce patronyme qu’il m’a été donné de trouver, c’est en Suisse qu’il s’agit de porter notre attention. Sur la rive droite du Doubs dans ce qui était autrefois un important village: Lobschey ou Lobschez (cité dans les actes publics dès 1178).  De ce village, où travaillaient des verriers et qui fut détruit pendant la guerre de trente-ans, serait né celui qui que l’on piste comme étant le tronc commun de toute la lignée des Choffat de Soubey, un village distant de deux kilomètres.  De  ces Choffat-là, descendront quelques personnes influentes: banquiers, députés, scientifiques etc.

Si je vous entretiens de cette branche-ci, c’est en raison de la signification de ce patronyme en introduction de ce billet. Il y a en effet, à la lumière de cette géo-localisation, d’autres précisions, qui se dessinent. Le Chaufour en Suisse, nous rappelle également l’existence de fours à chaux. Outre, désigner celui qui allume le four, il peut également être un chaufournier, comme l’exploitant d’un four à chaux ou simplement l’ouvrier de production, voire encore plus généralement, un toponyme.  En matière d’étymologie, il y a des patronymes qui sont plus bavards que d’autres. Pour ma part, je pense donc que ce nom serait lié, plus  spécifiquement aux fours à chaux et serait donc d’origine francophone pour la simple raison, c’est qu’il ne m’est pas apparu un lien avec une quelconque racine alémanique. Mais là encore, je ne suis pas un expert et la question reste ouverte.

Il est bon également de garder à l’esprit, que les frontières géographiques et linguistiques ont beaucoup évoluées depuis le VII siècle, quand on a commencé à introduire les noms de famille.

Tous les billets sur ce patronyme sont et seront publiés dans la rubrique Choffat.

4 commentaires sur “Les CHOFFAT de Ballersdorf

  1. jmg013
    22 avril 2016

    Mon épouse aussi a des ascendants à Ballersdorf. Quant à la limite entre Alsace et Franche-Comté, vous avez raison de rappeler qu’elle n’était pas très hermétique : au XVIIe siècle, on parlait allemand à Montbéliard. Sans parler des échanges entre Franche-Comté et Suisse, que je rencontre chez mes propres ancêtres maternels.

    Aimé par 2 people

    • wurtzele1
      22 avril 2016

      Oui, Montbéliard, Comté puis Duché (l’ancien Grafschaft Mömpelgard 1397-1796). Puis à partir de 1800 (enfin réellement cédé en 1802 seulement) et pendant seize ans, Montbéliard a fait partie intégrante du Haut-Rhin. A mon avis, l’allemand s’est probablement éteint lentement qu’après cette période. En fait, je n’en sais rien, mais cela me parait logique! quel intérêt pour ce rattachement, s’il n’y avait pas une proximité linguistique?

      J’ai également le sentiment, qu’il était plus facile à l’époque de travailler hors frontière.., aucune bureaucratie probablement. Là encore, je ne suis pas très certain de ce que j’avance, mais je note que nos ancêtres étaient particulièrement mobiles!

      Aimé par 2 people

  2. voulaah
    25 avril 2016

    Merci beaucoup pour le partage de cxe post super interessant
    anita
    https://femmeetinfos.wordpress.com

    J'aime

  3. Marc
    28 avril 2016

    Je pense qu’en creusant davantage, vous aurez sûrement une réponse ! Constituer sa généalogie n’est pas une mince affaire, alors bon courage.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Stats du Site

  • 102,692 visites

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 5 654 autres abonnés

PageRank
M6R-68

Member of The Internet Defense League

Stop TTIP !
%d blogueurs aiment cette page :