SCHWAB, la croix de pierre

croix-schwab2
Crédit photo: Marcot Yves

Dans un précédent billet , j’ai évoqué  les ancêtres  que je partage avec SCHWAB Mathieu, l’abbé archéologue. La courte mention de cet homme d’église, sur ce blog, m’a permis d’être contacté par un passionné ayant effectué un travail sur les vielles croix du Val de Villé. Il m’a donné cette photo et un extrait du texte qu’il a fait paraître dans l’annuaire de la Société d’histoire du Val de Villé¹.  J’y puise largement les informations.

Je suis un descendant à la 7e génération du couple Frantz Joseph Schwob/Schwab² et Maria Barbara Meyer (Joseph et Barbara) qui restent dans la mémoire des habitants de Triembach-au-Val, en raison d’une réalisation d’un sculpteur de 25 ans (à l’époque fraîchement marié et domicilié à Obernai)  en la personne de Dominique Hubert.  Un métier appris très tôt auprès de Laurent, son défunt papa qui s’était fait une spécialité et une notoriété dans la confection de croix monumentales.

Cette réalisation est sans surprise une croix de pierre, en grès gris. Autrefois, les croix de chemin se dressaient fièrement un peu partout et celle-ci devait représenter une belle somme d’argent!  Une commande des enfants de Joseph et Barbara en mémoire de leurs parents décédés tous deux, à deux ans d’intervalle, à l’âge de 76 ans.  La grande faucheuse emportât en premier Barbara le 8 mars 1822.  Une année plutôt douce où le printemps, l’été et les vendanges ont été précoces.  Deux ans, 6 mois et 22 jours plus tard, quand meurt Joseph,  une nouvelle page se tourne dans l’histoire: Charles X  a succédé à son frère Louis XVIII.  Les enfants sont: Frantz Anton °1771 ; Frantz Joseph °1774 ; Mathias °1777 ; Maria Salomae °1779 ;  Frantz Ludwig °1782 ;  Anna Maria °1783 ; Hans Georg °1787. Les Schwab sont de fervents croyants et la croix est érigée à 100 mètres des dernières maisons de la rue Scheibenberg, au bord du Schrannweg à l’extrémité de l’ancien terrain familial.

Sous la patine du temps et les plaques de lichens, c’est le passé qui se raconte.  D’une hauteur totale de 4 mètres 33, les dimensions exactes de la croix sont de 2,32 x 1,05 mètres, la différence restante se partageant entre le piédestal et la base.

On y trouve cinq inscriptions:

  1. Sur la branche verticale, au dessus de la tête: « I.N.R.I » ( Iesvs Nazarenvs, Rex Ivdæorvm , Jésus le Nazaréen, Roi des Juifs).
  2. Sur le décrochement incliné entre les pieds du crucifié et la tête de mort: « Es ist / vollbracht » (Tout est accompli -Évangile selon Saint Jean, chapitre 19 verset 30.
  3. Sur le piédestal dans le médaillon ovale:  « Wer vor / diesem Kreutz 5 / va: 5Ave Maria und den/ Glauben betet / erlangt einen ablaß von /  40 Tage  » (Celui qui récite devant cette croix 5 Notre Père, 5 Ave Maria et le credo bénéficie d’une indulgence de 40 jours).
  4. Sur le piédestal , juste en dessous du médaillon: « Sieh, o Mensch / und denk daran / Dies haben deine / Sünden gethan (Vois, ô humain et penses-y ceci ce sont tes péchés qui l’ont causé)  … (la crucifixion) … Ververtigt von / D. Hubert Boldhauer / in Oberrehnheim (fabriqué par D. Hubert sculpteur à Obernai).
  5. Sur la base:« Dieses Kreutz / haben errichten lassen / zu Ehren / des am Kreutz gestorbenen / Heilandes / die Erben der verstorbenen / Joseph Schwab / und Barbara Meyer / Eheleute in Triembach / im Jahr 1831 » (Cette croix a été érigée en l’honneur du sauveur décédé sur la croix par les héritiers des défunts  Joseph Schwab et Barbara Meyer, époux à Triembach, en l’année 1831.

Trois choses m’interpellent:

  1. Comment se fait-il que les Schwab puissent ainsi distribuer des indulgences contre des prières ?  Les indulgences, à cette époque, sont en général monnayées.. ont-ils également payé l’église pour ce droit?
  2. Le choix des citations,  vont toutes dans le même sens: rachat des péchés…
  3. La descendance prend en charge ces lourdes dépenses à une époque particulièrement critique où la population à bien du mal à joindre les deux bouts.. Seulement 16 ans après que les guerres Napoléoniennes qui ont ruiné le pays!

Je n’ai pas la prétention, de pouvoir apporter des réponses aux questions soulevées par ces constats.   Je n’ai même pas la certitude qu’elles fussent pertinentes!

En matière de religion, j’ai souvent pu constater, pour diverses raisons, des us et coutumes à géométrie variable.   Ce qui est indéniable, c’est que ce ne sont que de petits viticulteurs dans ce qui est alors, un des lieu plus pauvres du Bas-Rhin et qui détient le record  de soldats réformés; de problèmes thyroïdiens dont un nombre impressionnant de goitres liés à la malnutrition!

Entre la piété extrême et la culpabilité, difficile de trouver ce qui  réellement a pu légitimer de telles dépenses.

croixschwabgps2

Sources:
1) Annuaire N°38 [2013] de la Société d’histoire du Val de Villé.
2) Schwob sur l’acte de baptême puis Schwab sur celui de mariage.
Publicités

7 réflexions sur “SCHWAB, la croix de pierre

    1. Votre Challenge AZ de cette année , l’avait en effet évoqué 🙂 Une remarque s’impose: votre ancêtre, selon votre aveu, n’étant pas un noble, je constate que ni le patronyme Triembach/Driembach ou Von Triembach et autres variantes orthographiques ne laisse une trace dans les registres du Val-de-Villé… Etrange… Avez-vous la certidude qu’il est lié à ce lieu?

      Bon, il y a également un Trimbach dans l’arrondissement de Haguenau-Wissembourg, un lieu où pour l’instant, je n’ai pas souvenir d’y avoir trouvé un ancêtre. Une piste à suivre?

      J'aime

  1. Je suis également un descendant direct de Joseph Schwab né en 1774 ( fils de Joseph Schwab et de Barbara Meyer )et époux de Marie Anne Munsch.
    Leur fils Antoine né en 1805 épousa Salomea Klein.
    Leur fils Joachim né en 1841 épousa Joséphine Nussbaumer.
    Leur fils Eugène né en 1872 épousa Barbara Freymuth.
    Leur fille Marie Alphonsine née en 1904 épousa Georges Kammerer.
    Je suis leur petit fils

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s