Elsasser Wurtzle

Généalogie, histoire & chronique familiale

BIHLER Charlotte (1897-1979)

pixiz-29-11-2016-20-44-28Cent vingt et un ans c’est l’âge qu’aurait eu ma « mamama » à la date de parution de ce billet si la grande faucheuse ne l’avait emporté il y a maintenant trente-huit ans. Comme pour tous mes sosas, je recherche constamment des informations, des copies de documents: lettres, photos la concernant. Des noms de personnes qu’elle a pu fréquenter, etc.

Charlotte est née à Richwiller le 6 février 1897 et bien qu’à l’âge de trois ans elle déménage à Artolsheim, elle affirmera toute sa vie avoir des souvenirs de cette époque. Principalement des odeurs, le magnifique lustre de la salle à manger qui était une lampe à huile qu’elle fixait constamment et dont elle ignorera ce qu’il est devenu.

Sa scolarité dans sa nouvelle commune se caractérise par une facilité évidente pour le maniement des chiffres. Elle est plutôt douée en calcul mental, en histoire et son parcours se termine par l’obtention de l’équivalent du certificat d’études que dispense le Reichland. Cela lui ouvre les portes de l’enseignement secondaire. Elle aurait vraiment aimé qu’il en soit ainsi,  mais comme il faut pour cela se déplacer, cette option est hors d’atteinte. Ses parents comptent sur elle pour la bonne marche de leurs affaires: la boucherie ambulante ou le restaurant.

Ce qu’elle aime vraiment c’est de jardiner avec sa maman, nourrir les poules et les lapins, ce n’est pas du travail, mais du plaisir.

Comme sa soeur aînée Alphonsine, elle  doit toucher à tous les aspects du travail en boucherie, mais aussi aider à confectionner des charcuteries, à préparer des repas, à participer au service en salle. De funestes circonstances motivent un nouveau départ de toute la famille pour le Haut-Rhin à Pfastatt, une commune qui  est limitrophe avec celle de sa naissance. Ses parents y exploitent un restaurant qui dès la libération aura son enseigne en Français sous la dénomination: »aux deux clefs ». Elle assurera le service en salle et avec ses deux autres soeurs achète un terrain sur lequel elles projettent de se construire un grand immeuble que, par la suite,  l’architecte  Charles Pfletschinger nommera pour les entreprises avec lesquelles il a l’habitude de travailler: « Dreimaidlahüss ». C’est ainsi que les villageois l’appelleront également.

C’est en ce lieu qu’elle rencontre Joseph Schwab qui travaille en tant qu’électricien à la mine de potasse Amélie. Le 30 juillet 1928, elle l’épouse. Le 3 novembre les plans de la maison sont approuvés et sa construction commence.  L’année suivante, c’est la naissance d’un premier enfant, c’est une fille.  Son époux et celui de sa soeur cadette apprécient moyennement la proximité avec la soeur aînée et de son époux qui sollicitent un peu trop souvent une aide.  Les deux couples étudient alors la manière de concrétiser un nouveau projet immobilier. Neuf ans plus tard, c’est une autre fille qui naît à l’hôpital de Pfastatt.

Ils emménagent alors dans la commune voisine, à Bourtzwiller.

Le 5 mai 1979, elle est hospitalisée à Pfastatt, où elle a la chambre 240, puis 243 au deuxième étage et y décède dans son lit à exactement cinq heures du matin, 1 mois et 24 jours après son admission. La cérémonie des obsèques est célébrée en la paroisse St Antoine de Bourtzwiller le 2 juillet à 14h30.

Cette courte présentation à pour objet d’interpeller ceux et celles qui détiendraient des anecdotes, des photographies, des lettres ou des cartes postales et qui seraient disposés d’en faire une copie numérique afin de pouvoir exploiter cette matière dans la biographie en cours d’écriture, que ce modeste billet ne fait que survoler.

 

!

Histoire bien plus détaillée de Charlotte Bihler disponible dans l’espace privé:

Charlotte Bihler sur baumgartnerfamily.wordpress.com… Dernière mise à jour le 02.10.2017 (ajout de données historiques et familiales, corrections d’erreurs etc). Contenu actuel plus complêt sur  Google Drive (12 pages au format A4 sans illustration) dont la dernière mise-à-jour  date du 28.01.2018.

Publicités

À propos de wurtzele1

Généalogiste amateur intéressé par l'histoire de l’Alsace et des alsaciens , qui par le biais de son blog, cherche à interpeller des cousins qui s'ignorent :-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 6 février 2018 par dans Artolsheim, Bihler, Ma généalogie, Patronymes.

Catégories

Member of The Internet Defense League

%d blogueurs aiment cette page :